top of page

L'importance du modèle pour apprendre

Ces derniers jours à l'Académie sont arrivés de nouveau pensionnaire. Parmi eux, une grise du Gabon de plus de 20 ans qui a vécu ces 10 dernières années en cage. Mais nous vous parlerons de son histoire dans un prochain poste.


La demoiselle se doit d'apprendre les habitudes de l'Académie et notamment les différents aliments que nous lui proposons. Chaque nouvel aliment est systématiquement refusé ! Jusqu'à ce que... Johnny lui serve de modèle.


La demoiselle se pose plein de questions. Elle hésite et observe son compagnon blanc et voit qu'il se régale. Elle voit qu'il y prend du plaisir. Elle aussi en voudrait, du plaisir, elle l'envie et commence à comprendre que ce sont ces trucs verts qu'il a dans la patte qui lui donne tant de joie.


Finalement, voyant qu'il ne s'empoisonnait pas et qu'il se régalait, elle s'est dit qu'elle n'avait rien à y perdre que de gouter. Peut-être que ces machins verts sont meilleurs que ce qu'ils paraissent et on dirait qu'il y a des petits trucs dedans qui ont l'air intéressants, eux aussi. Du bout du bec, elle perça le haricot et du bout de la langue, elle frôla l'intérieur du légume. Sa langue fit quelques aller-retour dans son bec pour bien percevoir toutes les subtilités de ce nouvel aliment.


Et là... Le déclic !



Cette petite anecdote illustre très bien l'importance du modèle dans l'apprentissage des oiseaux et encore plus l'importance d'un modèle perroquet et donc des congénères. Un humain ne peut pas tout montrer à son oiseau et ceci pour plusieurs raisons.


Déjà, nous humains n'avons ni ailes, ni bec, ni pattes. L'oiseau pour comprendre un modèle humain devra en premier lieu transposer ce que lui montre son humain sur son propre corps à lui et comme l'anatomie est très différente, il aura plus de peine à nous imiter plutôt qu'un autre oiseau.


Ensuite, nos réactions corporelles dues au plaisir ne sont absolument pas les mêmes, et surtout si l'aliment ne nous fait pas réellement plaisir, l'oiseau le verra. En effet, les émotions sont très lisibles dans le mouvement des pupilles chez les perroquets et de ce fait, il guette nos pupilles pour savoir dans quel état émotionnel nous sommes. Un humain qui simule du plaisir n'aura aucun mouvement de pupille et donc vous n'arriverez pas à bluffer le perroquet.

En conclusion, un perroquet modèle est primordial pour faire évoluer un oiseau qui n'a pas eu une bonne socialisation. Mettez toutes les chances de votre côté pour le bien-être de vos bébés à plumes ; n'en n'ayez jamais qu'un seul.


À très vite pour de nouveaux postes de blog.


Histoire et photos par Capucine



91 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Ccou tout le time ... je me régale de votre très joli site... je comment poster des photos. Puis-je écrire une histoire sur mes relations avec 2 pioux...merci les filles pour vos réponses

Like
Nat Épicurieuse
Nat Épicurieuse
Jul 28, 2022
Replying to

Oui tu peux écrire une histoire et nous la soumettre avec les photos et nous la publierons

Like
bottom of page